De plus en plus de personnes font appel à un service SOS ostéopathe pour soulager au plus vite les douleurs au dos ainsi que d’autres troubles musculosquelettiques. Pourtant, cette médecine alternative est également efficace pour combattre d’autres maladies. L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui incite le corps à s’autoguérir. Voici quelques faits intéressants à savoir sur cette pratique médicale 100% naturelle.

Juste avant l’ostéopathie…

La pratique médicale était encore relativement primitive dans les années 1860 lorsque le docteur américain, Andrew Taylor Still, a découvert ce que l’on appelle maintenant l’ostéopathie. Peu de médicaments étaient alors disponibles. La morphine et la quinine ont souvent été surutilisées avec des résultats désastreux. La relation entre les germes et la maladie n’a pas été établie. La structure cellulaire du corps n’a pas été tenue en compte. La nature du système immunitaire était encore inconnue. Les antibiotiques n’étaient pas encore disponibles tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Que fait l’ostéopathe ?

C’est un professionnel de la santé qui propose un service sos osteopathe pour traiter le mauvais fonctionnement des structures corporelles telles que les articulations, les muscles et les tendons. Il détermine d’abord où se trouve le problème, puis, au moyen d’une manipulation appropriée, libère les propres pouvoirs d’autoguérison du corps. Dans la pratique traditionnelle de l’ostéopathie, le praticien expérimenté utilise le toucher thérapeutique seul pour localiser la partie du corps affectée. Ensuite, il manipule doucement cette partie du corps en utilisant la bonne quantité de pression au bon endroit au bon moment de la bonne manière. Outre le traitement des anomalies articulaires ou tissulaires, le traitement ostéopathique peut inclure des conseils sur la posture, les positions de travail, les activités inappropriées, la nutrition et l’exercice, ou une discussion sur les troubles émotionnels.

L’ostéopathie traite le corps comme un tout

Le Dr Still, le père de l’ostéopathie, a insisté sur le fait que tout médecin pratiquant l’ostéopathie doit avoir une connaissance approfondie de l’anatomie et une compréhension approfondie de la différence entre normal et anormal. Il a émis l’hypothèse qu’un cœur et des poumons sains sont essentiels à une bonne santé en général et que le travail de l’ostéopathe est d’aider le patient à avoir un sang et des nerfs sains. Le Dr Still a accordé une grande importance au système lymphatique, qui est nécessaire pour éliminer les impuretés qui s’accumulent dans nos tissus. C’est pour toutes ces raisons que l’ostéopathie reste l’une des médecines alternatives les plus fiables qui soient !

Quelle différence entre l’ostéopathie et la chiropratique

Alors que la chiropratique et l’ostéopathie incluent des techniques pour corriger les conditions anormales de la colonne vertébrale en manipulant les articulations, l’ostéopathie va plus loin. En plus du traitement des articulations, il comprend les muscles adjacents, les fascias et les ligaments constituant chaque vertèbre vertébrale. Les médecins ostéopathes affirment que leur pratique se concentre davantage sur la région pelvienne que sur la région du cou. Traditionnellement, l’ostéopathe s’appuie davantage sur le sens du toucher que sur les preuves radiographiques pour diagnostiquer un dérangement de la colonne vertébrale. Enfin, le traitement ostéopathique est plus rythmé et doux que la chiropratique.

L’ostéopathie et la manipulation du fascia

Seule l’ostéopathie est spécialisée dans la manipulation du fascia. La gaine du fascia, une mince manche fibreuse, imprègne, divise et subdivise toutes les parties du corps entourant les muscles, les artères, les veines et les lymphatiques, et soutient un réseau de nerfs autour de ces tissus corporels. La douleur et d’autres symptômes surviendront dans l’organe ou une partie du corps à côté du fascia affecté, chaque fois que le fascia est piégé, meurtri, étiré ou manque de nutrition. La manipulation du fascia peut souvent entraîner de bons traitements