sexologue
Santé

Addiction au porno : comment s’en sortir ?

La pornographie attire tout aussi bien les célibataires que les couples. Malheureusement, à l’instar de l’alcool et la drogue, une accoutumance se développe au fil du temps. Le comble est qu’il est très facile de tomber dans la surconsommation de porno, et d’en subir par la suite les conséquences, souvent graves.

Dépendance au porno : ce qu’il faut retenir

Le point de départ d’une dépendance au porno n’est pas forcément causé par un problème spécifique ni un manque affectif. Cela peut débuter par une simple curiosité ou un attrait de l’interdit. Au début, le visionnage peut n’être qu’informatif et banal. Nombreux sont les couples épanouis qui tendent vers cette pratique. Visionner du porno suscite également l’intérêt d’un individu célibataire très équilibré. Cependant, au fil du temps, la personne devient dépendante et passe de plus en plus de temps sur son écran. Elle cherche à découvrir de nouvelles pratiques pour mieux assouvir ses désirs. La profusion et la gratuité des vidéos sur le Net conduisent les consommateurs à être captivés par la pornographie.

Par ailleurs, puisqu’il est très facile de s’en procurer, cette dépendance devient rapidement dangereuse. Ainsi, le patient n’arrive plus à contrôler ses pulsions. La pratique entraîne de lourdes conséquences sur la santé mentale et physique de l’individu. De plus, une accoutumance à la pornographie occasionne un isolement progressif. En effet, le temps passé à regarder les vidéos empêche la personne de faire d’autres activités. Plus le temps passe et plus l’individu ressent de la culpabilité et de la honte. Également, il se sent de plus en plus seul. Cette addiction a également des répercussions sur la sexualité de la personne. En effet, elle peut devenir dépendante au sexe ou, au contraire, développer certains troubles de la sexualité.

Quand et pourquoi consulter un sexologue ?

La lutte contre cette dépendance est très complexe du fait qu’elle impacte à la fois sur le corps et l’esprit de l’individu. Pour y parvenir, il faut que le patient réduise sa consommation dès l’apparition des premiers signes d’accoutumance. Toutefois, il est sûr qu’il ne peut s’en sortir seul et a besoin d’une aide venant de l’extérieur. Le problème réside dans le fait que c’est souvent un sujet difficile à partager avec ses proches. La peur d’être jugée et incomprise fait que la personne se replie sur elle-même et hésite à trouver de l’aide. Pour y remédier, il est recommandé de consulter un sexologue.

Le spécialiste aide le patient à mieux gérer son désir, et surtout à reprendre confiance en lui. Cela le conduit à se détacher petit à petit des contenus pornographiques. Retrouver l’estime de soi est donc un pas important vers la libération. De plus, le sexologue est qualifié pour venir en aide au particulier, le tout sans porter de jugement. Il intervient comme guide pour conduire vers son patient vers de nouvelles directions. Il peut même réaliser des thérapies de couples. Pour cela, le spécialiste et le couple cherchent, ensemble, les meilleures solutions. C’est essentiel afin d’atteindre facilement les objectifs communs. Enfin, pour faciliter la consultation, il est actuellement réalisable de parler à un sexologue en ligne.