Le CBD a été vanté pour ses nombreux avantages au cours des dernières années. En effet, il est bien connu pour ces nombreuses vertus et bienfaits. Même s’il n’y a pas encore de recherche approfondie sur leur mécanisme d’action sur le corps humain. Le CBD a été largement consommé pour différents problèmes de santé et a montré de nombreuses vertus. Cependant, comment agit-il contre la douleur ?

À propos du CBD

Le CBD, officiellement connu sous le nom de cannabidiol est une composante présente dans les plantes de cannabis et de chanvre. Plus précisément, il fait partie de la famille des cannabinoïdes. Les deux variétés les plus actives des cannabinoïdes sont celles qu’on connaît tous : le THC et le CBD.

Les THC sont certainement le plus connu des consommateurs avec ses effets « planants ». Il agit directement sur le système nerveux et affecte le fonctionnement du cerveau. Contrairement au THC, le CBD n’étant pas psychoactif, c’est-à-dire qu’il ne vous fait pas planer. Cela ne change pas ou n’affecte pas beaucoup les aptitudes mentales pendant la journée.

Le CBD est vraiment idéal pour un usage médical, pour la santé et le bien-être. De nombreuses variétés sont produites spécifiquement pour contenir des niveaux importants de CBD, pour les atouts médicaux.

L’effet de CBD sur les douleurs chroniques

L’intérêt du CBD pour atténuer les douleurs chroniques est de plus en plus présent dans différents pays. On parle de douleur chronique lorsque la douleur est permanente et intermittente. C’est-à-dire une douleur qui est fréquente et existante au-delà d’une durée de 3 mois. Souvent cités pour ses propriétés antalgiques, de bons nombres de personnes utilisent le CBD contre les douleurs chroniques.

Le cannabidiol permet de soulager les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques telles que : les douleurs neuropathiques, les lombalgies chroniques, la polyarthrite rhumatoïde, ou encore la fibromyalgie, etc. Également efficace contre l’anxiété, le stress et la fatigue, il génère aussi un sentiment d’apaisement et renforce le système nerveux.

Ainsi, l’utilisation du CBD chez ce type de patients permettrait d’améliorer sensiblement leur qualité de vie. De même, il n’est pas interdit à la consommation, contrairement aux THC. Il peut être consommé et commercialisé tant qu’il se trouve dans des produits avec un faible taux de THC (0,2 % au total).

Comment s’effectue la prise de CBD ?

Afin de bien profiter des effets du CBD à tout type de personnes, le cannabidiol est décliné sous divers produits de consommation. Ainsi, il existe plusieurs façons de le consommer et les voies naturelles sont les plus efficaces. Voyons :

  • Huile : absorbé à l’aide d’un goutte-à-goutte, disponible en plusieurs parfums
  • Infusion : à consommer, utilisées pour la relaxation
  • E-liquide et CBD en cigarette électronique : absorbé par les poumons, le CBD défile très rapidement dans le sang.
  • Chewing-gum : simple et pratique, méthodes d’ingestion les plus savoureuses et les plus discrètes.
  • Produits cosmétiques comme la crème : à appliquer sur la peau.

Petite anecdote : veillez à toujours consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser le CBD afin de déterminer s’il vous convient.