Diverses anomalies dentaires peuvent imposer le port d’un appareil orthodontique. Qu’il s’agisse d’un traitement d’orthodontie invisible ou classique, le coût de la prise en charge est important et il n’est généralement pas aisé d’y faire face intégralement. Heureusement, le remboursement de l’orthodontie est possible par la sécurité sociale, si vous remplissez certaines conditions bien précises. A quelle hauteur cette rétribution est-elle envisageable, et quelles sont les modalités pour en bénéficier ?

Remboursement de l’orthodontie : comment ça marche ?

La première condition pour bénéficier d’un remboursement de la part de la sécurité sociale, c’est de démarrer un traitement d’orthodontie invisible ou classique avant l’âge de 16 ans. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de faire voir très tôt vos enfants par un spécialiste du domaine (comme ce dentiste suisse).

Dans la suite de la démarche de remboursement de l’orthodontie, votre chirurgien-dentiste doit envoyer une demande d’accord préalable à votre assurance maladie avant le début du traitement. Ce n’est qu’après une réponse favorable à cette demande que la sécurité sociale pourra vous apporter une aide financière pour une orthodontie invisible ou tout autre type de traitement dentaire que vous comptiez démarrer. Il est important de préciser que vos dépenses ne seront prises en charge qu’en partie, pas totalement.

La sécurité sociale diminue les frais de 70 à 100 % des tarifs de base. Mais bien que le remboursement de l’orthodontie soit possible à cette hauteur, il faut rappeler que chaque praticien à la liberté de fixer le montant des prestations qu’il fournit ; et le devis présenté aux patients est très loin de ce tarif de base. Un traitement peut durer plus de 4 semestres, et avec la nécessité de faire des contrôles réguliers, votre facture pourrait s’alourdir davantage.

Il n’est donc pas impossible que vous soyez amené à dépenser des sommes d’argent conséquentes dans le cadre d’un traitement orthodontique, malgré la prise en charge de la sécurité sociale pour les personnes âgées de moins de 16 ans. D’autres possibilités de remboursement de l’orthodontie peuvent toutefois être envisagées si vous êtes plus âgé.

Qu’en est-il du remboursement pour les plus de 16 ans ?

Comme précédemment expliqué, si vous avez plus de 16 ans, vous ne pourrez bénéficier de l’aide de la sécurité sociale. Pour autant, cela ne vous oblige pas à assurer toutes les dépenses inhérentes à votre prise en charge orthodontique. Vous avez en effet la possibilité d’obtenir une contribution financière de la part d’une complémentaire santé ou d’une mutuelle, par exemple.

Pour bénéficier du remboursement de l’orthodontie si vous avez plus de 16 ans, un certain nombre de formalités doivent être remplies. D’entrée de jeu, il faudra penser à faire une demande de devis chez plusieurs spécialistes, pour avoir une idée globale des prix qu’ils proposent. Vous pourrez ainsi choisir celui dont les tarifications vous arrangent le mieux pour démarrer un traitement d’orthodontie invisible ou classique.

Il vous suffira par la suite d’envoyer le devis du prestataire que vous aurez sélectionné à votre mutuelle, ainsi qu’une lettre de demande de prise en charge indiquant la nature et la date de l’intervention.  Votre mutuelle pourra vous rembourser si le contrat auquel vous avez souscrit le permet. Il vaut mieux attendre d’avoir son approbation officielle quant au remboursement de l’orthodontie avant que votre dentiste suisse ne commence l’intervention. Bien entendu, vous aurez plus de chances d’obtenir de bonnes modalités de remboursement si vous choisissez bien votre mutuelle !

Comment faire le choix d’une mutuelle pour vous faire rembourser des soins dentaires ?

Les enfants et les adolescents, comme les adultes peuvent bénéficier du soutien d’une mutuelle santé. Le choix d’une complémentaire santé familiale pourra vous faire économiser à la fois pour vos propres besoins en orthodontie mais aussi pour ceux de vos enfants. Sur certains sites internet spécialisés, vous pourrez trouver des comparateurs de mutuelles proposant un remboursement de l’orthodontie qui vous donneront même la possibilité d’effectuer des simulations, pour vous permettre d’affiner votre sélection.

Le nombre d’années d’existence, les modalités de paiement, ainsi que les avis des internautes par rapport aux différentes mutuelles-santé existantes sur le marché sont autant d’autres paramètres à prendre en compte pour bien choisir !