protéinurie

Chaque élément a un rôle bien défini dans le fonctionnement de l’organisme de l’Homme. C’est ainsi que l’absence de certains de ces éléments ou leur présence en faible quantité peut causer un dysfonctionnement de l’organe directement en relation avec cet élément.  C’est ainsi que parmi toute une multitude d’exemples une anormalité du taux de protéines dans l’urine cause ce qu’on appelle la protéinurie. De quoi s’agit-il concrètement et qu’est-ce qui est recommandé à faire lorsque cela survient ?

Qu’appelle-t-on protéinurie ?

Généralement dans le jargon médical, tout suffixe à la fin d’un mot est étroitement lié à quelque chose qui se rapporte à l’urine. Mais pour revenir à l’objet de ce paragraphe, elle se définit comme la présence d’un taux anormal de protéines dans l’urine. L’albumine est une protéine et lorsqu’on parle le plus souvent du taux anormal de protéines dans l’urine, ça se rapporte à cette protéine et l’on parle d’albuminurie.

Ainsi, l’on dira tout simplement qu’on parle de la protéinurie lorsque le taux de protéine, généralement celui de l’albumine est anormal dans l’urine. C’est une maladie qui est souvent associée à d’autres pathologies rénales et elle peut avoir une certaine gravité si elle est diagnostiquée chez la femme enceinte. Non seulement elle peut être très dangereuse pour cette dernière, mais surtout pour le bébé.

Au-delà des pathologies rénales, elle peut aussi cacher d’autres maladies pouvant menacer la vie de la femme enceinte et par ricochet, celle du bébé. C’est pourquoi le respect des consultations prénatales et des bilans de santé nous aide à prendre de l’avance sur certaines maladies. La grande question est, que fait-on lorsqu’on se retrouve avec des protéines de trop dans l’urine ?

Quelles mesures prendre en cas d’une protéinurie ?

L’essentiel c’est que le mal soit diagnostiqué à temps. On peut retrouver des protéines dans l’urine, mais à quel taux ou au-delà de quel taux doit-on estimer que c’est excessif ?

Dans tous les cas, si vous avez eu connaissance du mal à travers un dépistage fait à la maison par vous-même, sachez que le résultat peut être erroné et qu’il faut impérativement se rapprocher d’un médecin pour un avis médical et autres démarches à suivre. Vu que cela peut cacher d’autres pathologies, il sera évident que l’on vous soumette à un bilan et certaines analyses médicales en particulier.

Autrement, la meilleure mesure en cas d’une protéinurie est de se confier à son médecin pour un bon suivi. Mais pour mieux comprendre le sujet de la  protéinurie grossesse, des infos sur ce site.