aide a domicile
Divers

Quand l’aide à domicile devient-elle une priorité ?

À partir d’un certain âge, nos capacités physiques diminuent, rendant difficile l’accomplissement des gestes essentiels de la vie quotidienne. Aussi, beaucoup de seniors ont du mal à se lever, s’habiller, préparer et prendre ses repas sans l’aide d’une tierce personne. Ce problème touche également les personnes en situation de handicap et les personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer.

C’est là qu’interviennent les professionnels du service à la personne. Ils proposent divers accompagnements permettant de faciliter le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite (PMR). Ils leur tiennent compagnie, améliorent leur qualité de vie, compensent leur perte de mobilité et assurent leur bien-être au quotidien.

Vivre dans un environnement familier tout en restant autonome

Vieillir dans les bonnes conditions, c’est aussi rester chez soi, dans un lieu familier où l’on garde tous ses repères. Mais peut-on vivre décemment chez soi quand on arrive plus à faire le ménage par exemple ? C’est possible grâce à laide à domicile. C’est un ensemble de prestations consistant à s’occuper de toutes les tâches que la personne dépendante ne peut plus effectuer seule :

  • Entretien de la résidence (lessive, repassage, travaux ménagers…) ;
  • Assistance à la vie quotidienne (courses, préparation du repas…) ;
  • Aide dans l’accomplissement des gestes essentiels de la vie quotidienne (faire ses toilettes, prendre ses médicaments…).

Lutter contre l’isolement social des personnes en perte de mobilité

Les services d’une aide à domicile s’étendent également vers le maintien du lien social et relationnel des bénéficiaires. En effet, à cause de leurs responsabilités socioprofessionnelles, peu de gens peuvent rester 24 h/24 auprès d’un proche à mobilité réduite. C’est ainsi que l’auxiliaire de vie ou l’aide-ménagère prend le relai pour un suivi permanent de ce dernier. Le professionnel d’aide à l’autonomie peut alors :

  • Tenir régulièrement compagnie à la personne âgée ou la personne en situation de handicap ;
  • Assurer une présence de nuit effective pour assurer la sécurité et le confort du bénéficiaire ;
  • Accompagner la personne à mobilité réduite dans ses sorties, promenades, visites médicales… ;
  • Faire la lecture ou accompagner la personne aidée à pratiquer ses activités favorites (jeux, jardinage, etc.) ;
  • Stimuler la personne aidée pour préserver ses capacités psychomotrices.

Résoudre quelques difficultés créées par une situation passagère

Les professionnels de l’aide à la personne peuvent aussi intervenir de manière temporaire. Des services sur-mesure sont proposés en fonction des besoins spécifiques de la personne. Cette forme d’aide momentanée peut être mise en place le plus rapidement possible. Elle a pour objectif d’aider la personne sur une durée limitée en cas de :

  • Retour à la maison après une hospitalisation ou une intervention chirurgicale,
  • Convalescence nécessitant un repos complet du patient,
  • Perte de mobilité temporaire due à un accident,
  • Absence (départ en vacances, maladie…) du proche ou de l’aidant habituel.

Bénéficier de nombreux avantages des services d’un professionnel

D’une part, le professionnel décharge les proches des tâches qu’ils ne peuvent pas assurer au quotidien pour diverses raisons. Parce qu’ils n’ont plus la force requise par exemple : une mère âgée qui ne peut plus s’occupait de son fils handicapé.

D’autre part, le recours à une aide à domicile permet de s’assurer de la qualité des prestations. En effet, les auxiliaires de vie sont des professionnels qualifiés et formés dans le maintien de l’autonomie. Ils maîtrisent à perfection les différents gestes et assistances dont la personne aidée a besoin. Leurs compétences leur permettent aussi de faire face à des situations d’urgence (cas de chute par exemple).

La présence d’une personne aidante chez les PMR assure la tranquillité d’esprit des proches. L’aide à la vie quotidienne peut donner des informations sur l’état de santé de la personne qu’elle prend en charge. Cela peut rassurer grandement la famille du patient.

Enfin, le recours aux services de professionnel permet de bénéficier des aides financières de l’État. Il y a entre autres l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), l’ARDH (aide au retour à domicile après hospitalisation) et le crédit d’impôt pour le retour à domicile.