Pendant longtemps, conjuguer bien-être et travail semblait comme une incohérence dans l’esprit des managers et de leurs salariés. Réduit à un simple moyen de subvenir à leurs besoins, le travail ne pouvait pas être associé à la notion de bien-être.

Or, aujourd’hui nous sentir bien et épanouis au travail est devenu essentiel pour donner un sens à notre vie et nous sentir utile à la société. Le développement de la qualité de vie au travail est donc devenu un enjeu majeur pour les entreprises et leur performance.

DÉFINITION DU BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

Définir le sens du bien-être au travail est assez complexe. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le bien-être au travail est » un état d’esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d’un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur et de l’autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail « .

La notion de bien-être ne se résume pas à la santé des salariés. Elle représente un état d’esprit global et subjectif lié à la satisfaction, l’épanouissement et le confort tant pour le corps que pour l’esprit. Elle englobe plusieurs facteurs dédiés à l’amélioration de la qualité de vie au travail et à la prévention des risques psychosociaux en entreprise.

LES FONDEMENTS DU BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

La notion de bien-être au travail s’articule autour de plusieurs fondements nécessaires à l’optimisation de la qualité de vie au travail :

LA RECONNAISSANCE

Le besoin de reconnaissance est primordial pour renforcer la motivation et l’implication des collaborateurs. Se sentir respecté, écouté et reconnu pour son travail est essentiel au bien-être de chacun.

L’ÉPANOUISSEMENT

Un travail porteur de sens et stimulant contribue à la réalisation de soi-même et à l’épanouissement professionnel. Pour s’épanouir, les salariés ont besoin de savoir qu’ils font partie d’une équipe et de se sentir utiles.

L’ENGAGEMENT

La volonté de s’engager dans son entreprise et de participer activement à sa réussite est indispensable pour se sentir heureux au travail. L’implication et l’intérêt porté à son travail jouent un rôle majeur dans le bien-être au travail.

LES RELATIONS INTERPERSONNELLES

Tisser des liens et entretenir une bonne entente avec ses collègues sont des fondamentaux pour cultiver la qualité de vie au travail. La convivialité, la confiance, l’entraide sont des facteurs essentiels de bien-être individuel et d’efficacité collective.

L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Un espace de travail confortable, ergonomique et sécurisé permet de maintenir des conditions propices au bien-être et à la qualité de vie au travail. Un environnement de travail agréable agit directement sur la motivation des salariés.

LA PRÉVENTION DU STRESS

Principal responsable des risques psycho-sociaux, le stress lié au travail engendre des problèmes de santé physiques, comportementaux et cognitifs. La mise en place d’un plan de prévention du stress est donc primordiale pour réconcilier le travail avec le bien-être.

CONCLUSION

La qualité de vie au travail a un impact positif sur la motivation et la productivité des salariés : plus heureux, ils travailleront mieux ! Le bien-être en entreprise est donc profitable pour les salariés et pour l’entreprise.