L’ablation de la prostate ou prostatectomie est une intervention chirurgicale qui a pour but de retirer la prostate et certains tissus voisins comme les vésicules séminales, la partie où la prostate rejoint la vessie, la région de l’urètre qui traverse la prostate et les ganglions lymphatiques pelviens. La prostate est par définition, une glande de l’appareil génital de l’homme. Elle est placée sous la vessie et devant le rectum. La prostate a pour rôle de sécréter et stocker le liquide séminal, la substance fluide qui compose la majorité du sperme et se charge de nourrir et véhiculer les spermatozoïdes durant un rapport sexuel.

Qu’est-ce qu’une ablation de la prostate ?

Une ablation de prostate ou prostatectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever la prostate d’un patient ainsi que les tissus proches de cette partie, notamment les vésicules séminales et les ampoules déférentielles. Cette opération chirurgicale est effectuée en cas de cancer de prostate aiguë. Cet acte de chirurgie est considéré comme thérapeutique, pareille à la curiethérapie et la radiothérapie. L’ablation de la prostate est réalisée et assurée par un urologue selon différentes techniques : par voie ouverte rétro pubienne, par voie coelioscopique assistée par un robot ou par voie périnéale (une technique qui n’est plus utilisée de nos jours). Afin de déterminer le degré et l’étendue de la tumeur, les spécialistes recommandent aux patients de faire une analyse.

Comment se déroule une ablation de la prostate

La technique d’ablation de la prostate a beaucoup évolué ces dernières années. Le cancer peut se présenter sur les nerfs de l’érection ou bandelettes vasculo-nerveuses qui sont collés à la prostate. Dans ce cas, une opération chirurgicale minutieuse est impérative. Si cet état n’impacte pas le niveau d’orgasme, cela peut influer en revanche sur le mécanisme de l’érection et peut même entraîner certains troubles. En conséquence, il n’y aura plus d’éjaculation. Il y a des fois durant l’orgasme, des fuites d’urine peuvent avoir lieu et sont appelées climacturie. De nos jours, la technique la plus prisée est la chirurgie robot assistée. Cette méthode permet une meilleure récupération érectile. Après l’intervention, des troubles érectiles sont les plus souvent remarqués. L’incontinence urinaire peut survenir aussi, mais elle est devenue presque anecdotique. Très souvent, la rééducation la fait disparaître.

Différentes techniques d’ablation de la prostate

Il y a plusieurs techniques chirurgicales pour réaliser une ablation de la prostate selon le type de tumeur et le type d’incision faite par le spécialiste.

Une prostatectomie par voie rétropubienne consiste à inciser dans la zone inférieure de l’abdomen. Cette pratique est la plus utilisée, car elle permet de bien voir la prostate et les vésicules séminales. La prostatectomie par voie périnéale est une incision qui se réalise entre le scrotum et l’anus. Cette méthode est utilisée chez les personnes qui ont été déjà victimes de plusieurs opérations du ventre ou chez les personnes obèses. Finalement, la prostatectomie par voie coelioscopique, une méthode qui consiste à pratiquer de petites incisions dans l’abdomen au lieu de réaliser une seule plus grosse et de retirer la prostate avec un endoscope. Un robot d’assistance est utilisé pour une bonne visualisation en 3 dimensions de la prostate et des autres structures voisines.